Charles Gérard, défenseur devant les prud’hommes

Charles Gérard, à la barre
du tribunal de Grenoble.

Impossible de trouver un accord avec votre employeur ?

Il est toujours possible de demander à la justice de trancher et à un défenseur de faire pencher la balance en votre faveur.

Le défenseur syndical passera, en général, plus de temps qu’un avocat sur le dossier et il coûtera moins cher (l’adhésion juridique s’élève à 130 €). Il a aussi toute l’expérience nécessaire pour examiner, avec vous, les tenants et aboutissants de votre affaire. Vous déciderez alors avec lui quelle est la meilleure manière de défendre votre dossier, de gagner.

Une fois épuisées toutes les médiations envisageables, il reste à se présenter devant l’une ou l’autre des cinq sections de la justice prud’hommale (Industrie, Commerce, Agriculture, Encadrement, Activités diverses). Là, il convient d’être précis. « Des délais à respecter, des dossiers argumentés écrits à fournir, des interventions en public… Il faut bien se préparer », énumère Charles Gérard. Il dit aussi :  "Le salarié en situation de conflit individuel est souvent bien en peine. Là, le défenseur est très utile".