Isère
Manifestation du 16 novembre

Roussillon


Grenoble

Quatre mille personnes, à Grenoble, La Tour-Du-Pin et Roussillon ont protesté contre la politique libérale du gouvernement et les dispositions inacceptables des ordonnances. Elles ont pour principal but de limiter les droits des travailleurs, de donner la priorité de l’accord d’entreprise sur le contrat de travail et de favoriser le dumping social à l’intérieur du pays.

 

Les manifestants ont alerté sur les risques des futures réformes, Assurance chômage, formation professionnelle et apprentissage.

 

Ils ont protesté contre le blocage des salaires et la hausse de la CSG.

 

Ils s’inquiètent des attaques contre le service public et la protection sociale.

 

Ils sont préoccupés pour l’avenir de la jeunesse de notre pays, la précarisation de l’emploi, les difficultés pour accéder au monde du travail et la sélection à l’entrée à l’université.

 

Les retraités qui s’étaient massivement mobilisés le 28 septembre et particulièrement à Grenoble sont de nouveau dans la rue. Ils se mobilisent contre le gel des pensions, la baisse des aides au logement… L’Union confédérale des retraités FO communiquait : « ces attaques s’ajoutent aux ponctions fiscales de ces dernières années et elles font partie d’une remise en cause des droits et garanties obtenus par les salariés depuis 1945 » .

 

Intervention de FO lors de la manifestation du 16 novembre.